Tachkent

Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan, est une ville moderne agrémentée de nombreux parcs et fontaines. Autrefois quatrième ville de l’URSS, Tachkent est une ville carrefour d’Asie centrale, bien desservie par les vols internationaux. C’est une belle ville moderne, remplie de parcs et de fontaines. La ville est prise dans un anneau de plantations de coton, de jardins, de vignobles.

Après le tremblement de terre de 1966, tous les vieux édifices qui avaient été touchés, à l’exception de ceux présentant une valeur historique ou architecturale, ont été détruits. Les archéologues estiment que Tachkent est née il y a vingt siècles. Elle est aujourd’hui un des plus grands carrefours de l’Asie centrale avec plus de 2 millions d’habitants. Les Slaves constituent une partie importante de sa population, à majorité russophone.

Tachkent porta des noms différents dupuis sa fondation au second siècle avant notre ère : Uni, Shash puis Binkent. Ce n’est qu’au 11-siecle qu’elle fut baptisée Tachkent, ce qui en turc veut dire « la cité de pierre ». Située à la frontiere nord de la Transoxiane, dans la fertile vallée de la rivière de Tchirtchik, cet avant-poste de la civilisation sédentaire était un des lieux de commerce privilégiées entre les nomades de la steppe kazakhe et les marchands sogdiens.

Tachkent est un mélange mystérieux d’architecture monumentale, de dédales de la vieille ville, aux immenses places et boulevards. Tachkent reste une ville impressionnante, un anachronisme à la gloire du passé.  Les fontaines multiples et boulevards longés de platanes et de peupliers  et des dizaines de musées inusités, des mosquées, madrasas, théâtres et opéras font tout de même de Tachkent une ville incontournable en Ouzbékistan la porte d’entrée de ce pays.

Lieux d’intérêt à Tachkent : 

– Le parc Amir Temour
– L’Opéra d’Alicher Navoi
– Le mémorial du Tremblement de terre de 1966
– L’Ensemble Hazrati Imom
– Une balade dans les ruelles du vieux quartier de Tachkent
– Le marché Tchorsou
– La Médersa Koukeldach, mosquée Jomi
– La Médersa Aboul-Kasim
– Le Parc Alicher Navoi
– La Place Moustakillik
 (Indépendence)
– Le Métro de Tachkent
– La Tour de television
– Le Complexe Cheikh Khovendi Takhour
– Ouspenski Sobor :
 la cathédrale de l’Assomption
– Le Musée des Arts décoratifs (ouvert de 10h à 17 h)
– Le Musée de l’histoire des peuples d’Ouzbékistan (fermé le dimanche)
– Le Musée Amir Temour (ouvert de 10h à 17h, fermé le lundi)
– Le Musée du ministère de la Défense
– L’église polonaise et luthériennne
– Le musée des Beaux-arts d’Ouzbékistan
– La Galerie d’art moderne de Tashkent
– La Maison musée Rakhimov
 : Céramique de Tachkent

Tachkent : tous nos circuit​s