Boukhara

Boukhara la sainte, Boukhara la Noble, le Dôme de l’islam, le pilier de la religion, la ville la plus intacte dans les Rocheuses-Orient, la ville la plus intéressante dans le monde.

La ville sainte, « Noble Boukhara », ainsi que les musulmans l’appelaient en Orient, est l’une des rares villes à n’avoir pas cessé de se développer sur le même territoire depuis le Vème siècle avant notre ère. L’architecture qui subsiste aujourd’hui à Boukhara est un mélange de monuments de différentes époques, représentatifs des 25 siècles d’histoire de la ville. La vieille ville et ses anciennes medrasas couvrent la majeure partie du centre. Boukhara compte 140 monuments anciens, uniques en leur genre, ayant résisté à toutes les vicissitudes du temps. En 1993, la zone historique deBoukhara a été classée dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le minaret Kalon, la plus haute construction de la ville avec ses 48 mètres, s’élance vers le ciel tandis que ses fondations s’enfoncent profondément dans la terre meuble. La maçonnerie est réalisée en briques cuites. Les gens appellent la place au pied du minaret, « Poyi Kalon », ce qui signifie « au pied de la Grandeur ». Le mausolée des Samanides, d’une beauté exceptionnelle, date des IX-X siècles. L’édifice a été érigé par Ismail, un puissant représentant de la dynastie des Samanides. Ses restes, ainsi que ceux de son père et de son petit-fils reposent dans le mausolée. Pendant sa construction, on utilisa des briques cuites qui rendaient le mausolée si fin et si délicat que sa ciselure ressemble à des dentelles raffinées. A Boukhara, se trouve le tombeau de Bakhauddin Moukhammad Nakchbandi, fondateur et Imam du mouvement de Nakchbandiy, cheikh, dont l’apprentissage apporte aux gens la lumière dans la connaissance d’Allah.

La ville de Boukhara compte environ 240 000 habitants. Les Boukhariotes sont turcophones de langue ouzbèke, comme dans la majorité du pays, mais il en est aussi de langue tadjike (variante du persan). On compte également une communauté juive, dits juifs boukhariotes, autrefois importante, aujourd’hui en déclin.

Les sites incontournables à Boukhara :

  • Liab-i-Khaouz, le bassin central entouré de madrasas, et les coupoles des bazars
  • Ensemble Poy Kalon, madrasa, mosquée et minaret
  • Ark, la forteresse des émirs et ses prisons
  • Le mausolée Ismaïl Samani, le plus ancien monument musulman du monde
  • Tchor Bakr, la nécropole des émirs
  • Sitori-i-Mokhi-Khoza, ou « Palais de la lune et des étoiles », le palais d’été des émirs
  • Mausolée de Baha Al Din Naqchband, fondateur de l’ordre soufi des Naqchbandi qui est le plus répandu en Asie centrale

Boukhara : tous nos circuit​s